Présentation1

Contrairement aux apparences, je me fous des J.O comme de ma 1ère part de pizza, mis à part que cette fois-ci, c'est à London que ça se passe et que London = love, mais cela étant dit, les J.O donc n'ont jamais été ma cup of tea.

Quand il s'agit de sport en tout cas.

En cuisine, il en va tout autrement. Quand je voyage, c'est d'abord et surtout pour manger, pour goûter les spécialités régionales les plus pointues et les moins ragoûtantes. Oui j'ai vaincu le haggis, oui j'ai testé toutes les puissances de curry, oui j'ai pris du boudin frit au petit déj, oui j'ai abusé du crabe farci et oui je kiffe le poulpe. Je n'irai pas jusqu'à prétendre que je frétille à l'idée de manger des criquets mais quand on sait ce qu'il y a dans le haggis, tout est permis !

Ainsi quand on m'a proposé de prendre part à un pique nique international et qui plus outre de représenter la France, je me suis demandée ce que j'allais bien pouvoir choisir comme plat hautement symbolique.

Le bourguignon s'avérant un peu chaud pour la saison et un peu encombrant à transporter, itou pour la blanquette, itou pour la sole meunière, itou pour la choucroute et tout autre plat mijoté, j'ai choisi de mettre la spécialité régionale en cake, tellement plus pique nique...

C'est ainsi qu'à 00h30 et après 1/2L de rosé, je me suis attaquée à la bête

Cake Thon-Ratatouille bien frenchouillard mais franchement bon

-une boîte de 150g de ratatouille
-3 oeufs
-une boîte de 120g de thon au naturel
-150g de farine + 1 sachet de levure
-herbes de provence, sel, poivre
-gruyère râpé (ou pas)

Tout mélanger et enfourner pour la nuit à 180° (soit 50 min avec minuterie).
Déguster à température ambiante.