timbre_st_valentin_2006

Non, je ne veux pas casser le romantisme ambiant

Non, je ne suis pas une vieille fille aigrie (enfin pas encore)

Non, je ne fais pas ma Carla blasée

Resituons quand même brièvement la chose = il semblerait que Valentin soit un prêtre romain, vivant sous le règne du bon empereur Claude II. Ce dernier, pas romantique pour deux sous, décida d'interdire les mariages afin d'enroler plus facilement les petits gars dans son armée.
C'est là que notre ami Valentin s'en est mêlé, en décidant de continuer à marier les jeunes amoureux.
Forcément le Claude il a pas trop aimé, du coup il l'a décapité...
Source : l'internaute

La Saint-Valentin c'est comme le slim, ça va pas à tout le monde...

Deux cas de figure :

1/ Vous êtes célibataire :

a) vous êtes une célibattante : pour vous, la St-Valentin est une vaste blague, vous vous en tapez comme de votre 1ère paire de Repetto/Converses/Manolo, ce sera un jour comme un autre (soit métro-boulot-goulot), voire plus festif que les autres, vos potines et vous ayant bien préparé la contre-attaque.
b) vous êtes une célibataire épleurée : pour vous petite pauvrette, la St-Valentin est synonyme de deuil, vous sortez le tailleur noir, vous nettoyez vos lunettes de soleil, vous débranchez tout moyen de communication et vous allez vérifiez que le four est bien chaud. Vous renoncerez néanmoins au dernier moment, le four sentant la saucisse. Courage, soyez plus inventive l'année prochaine !

2/ Vous êtes casée :

a) avec un chamallow même pas Haribo : vous attendez la St-Valentin comme le Messie, vous préparez ce jour depuis Pâques, bref pour vous, c'est Noël, Hannoukha et l'Aïd réunis !
Le jour venu, votre demi et vous ressortez la tenue de mariage/fiançailles/pacsage, et blanc des yeux dans iris convulsé, vous partez main dans la main vers la brasserie du centre. Là, une petite table de 2 au milieu de plein de tables de 2 vous attend. Un serveur tout miel vous collera au train et vous tendra, avec moultes démonstrations, Le Menu St-Valentin (au hasard, des langoustes + du foie gras + des toasts en forme de coeur + un gâteau trafiqué) soit le même que pour le Réveillon en encore plus cher.
A la fin de la soirée, votre demi vous mange des yeux (parce que du coup il a pas touché à son assiette), guettant le moment fatidique où vous vous étoufferez mortellement avec la bague cachée dans le pudding...
b) avec un macho insensible : vous aussi vous attendez la St-Valentin, vous aussi vous espérez fêter ça tendrement, vous aussi vous préparez intensément, sauf que vous l'aurez dans le baba ...
Le macho insensible est un être dépourvu de toute sensibilité, un être qui ne sait pas exprimer la femme qui est en lui, bref, un être brimant et brimable pour toute blanche-neige en devenir.
Pas la peine de s'étendre donc, pour vous la St-Valentin sera un jour comme un autre voire pire que les autres si vous avez passé la journée entournée de chamallow (voir ci-dessus).
c) avec un namoureux de base (aucune connotation péjorative là-dedans) : votre namoureux, vous l'avez suffisamment attendu, du coup il est la St-Valentin à lui tout seul ! Certes, il n'est pas romantique, certes il fuck la société de consommation, certes ses petits mots doux sont si petits qu'on les entend pas, certes il y a des fois où vous vous demandez sérieusement si vous êtes sa nouvelle meilleure amie ou sa petite amie, certes vous pleurez souvent un bon coup en promettant de l'émasculer menu...
Finalement le namoureux de base est juste un homme normal, qui fonctionne pas vraiment comme nous, mais une fois qu'on a traduit le mode d'emploi, on oublie juste ses questions existentielles et on essaie de parler la même langue.

Quelque soit votre situation, pour l'affronter il vous faudra au moins ça :

porridge_3

Le porridge de la Warrior

50g de flocons d'avoine
1 poignée de fruits secs
1 pruneau
50g de compotes de pomme
lait

Couvrez les flocons d'avoine de lait. Portez à ébullition. Quand le lait est bien absorbé, ôtez du feu et versez les flocons dans un bol. Ajoutez-y les fruits secs et la compote. Touillez.
Ajoutez éventuellement un peu de lait ou de fromage blanc pour calcifié le mélange.
Saupoudrez de miel ou de sucre et cannelle.