DSCN3445
Compote de bawipommes

S'il y a bien une chose que mon frère et moi avons en commun ce sont les goûts de luxe c'est l'aptitude voire la propension à travailler dans l'urgence...bizarrement ça nous booste beaucoup plus qu'un délai qui se traduit inexorablement par "encore 1/4 d'heure et je m'y mets"...

La recette à qui l'urgence réussit le mieux chez moi = la compote ou purée de fruits

Pour compoter dans l'urgence, comment faire ?

1er point : être dans l'urgence. Qu'est-ce que ça signifie donc ?
L'urgence, du latin "ça urge" et du grec "prestos", est synonyme de "plus beaucoup de temps" ou de "p...ain je suis trop à labourre".
Le lecteur ami aura compris qu'on est dans l'urgence quand on s'identifie à James Bond taquinant une bombe moins 1 seconde...donc qu'il faut faire vite si on veut relever le challenge

2ème point : avoir des fruits qui nécessitent cette urgence. Pour y arriver, pas de méthode imposée, le lecteur est libre de choisir entre attendre et laisser faire la nature ; avoir pitié des fruits oubliés du Franprix et se proposer de les adopter (tout en ayant une idée sadique derrière la tête); n'être au contraire d'aucune pitié et utiliser les pommes pour réviser sa pétanque.

3ème point : établir une connexion cérébrale : fruits momifiés = urgence = compote
Là aucune méthode, juste de bons réflexes...

Un kiwi qui se dégonfle + des pommes qui se déliftent + des bananes qui broient du noir + bicoup de cannelle = une compote qu'elle est juste trop bonne !!